Créations

Limites

Présentation du spectacle

 

Note d'intention

 

C’est face aux violences qui envahissent notre espace de vie quotidien, face aux murs qui se dressent entre les êtres, que j’ai écrit LIMITES.

 

J’éprouve ce sentiment très fort que cette violence-là devient un état d’esprit, un mode de fonctionnement de plus en plus courant, qui passe dans les gestes de la vie de tous les jours.

 

Le spectacle pose la question de l’occupation, de l’appropriation - légitime ou non - d’espaces matériellement délimités, et des moyens mis en œuvre pour assurer la défense de « son » pré carré.

Il traite simultanément des comportements racistes primaires, ancrés au plus profond d’êtres dépourvus de limites morales. Et, dans tous les cas, de la violence qui en découle.

 

Dans LIMITES, en écho à la solitude de « l’autre », agressé et victime, mon parti pris est d’être seul en scène.

 Pierre Gatineau

 

 

L'histoire

 

LIMITES traite de l’absurdité de certains comportements humains.

Quand il s’agit de protéger son espace à soi, d’empêcher « l’autre » d’y pénétrer : peur, bêtise, violence.

 

Un ange, jeté là, sur une terre ravagée, révèle, dénonce, tente d'ouvrir la voie à des solutions.

 

Avec du papier journal, et de l'eau, il fait apparaître des personnages, nés des histoires relatées dans les journaux. Immergé, trempé, le papier devient voile léger, tissu translucide, forme poétique qui raconte la fragilité des personnages, leurs déchirures, leur mal-être.





 

 

 

 

 

Théâtre d’objets éphémères

 

Durée d’une représentation : 1h

Tout public à partir de 12 ans

 

    Limites

| crédits |